Québec drapeau
Services en ligne

30 octobre 2017 - Pour obtenir le rabais gouvernemental directement chez le concessionnaire, inscrivez-vous au préalable à nos services en ligne! Procédure à suivre

 

Recharge

Sur les lieux de travail

Qui dit véhicules électriques, dit recharge. Au lieu d'aller faire le plein à la station d'essence, il faut brancher le véhicule sur le réseau électrique. Selon le type de véhicule électrique qui intéresse votre organisation et l'utilisation que vous comptez en faire, une borne de 240 volts pourrait être nécessaire dans le stationnement de votre organisation. Des bornes peuvent être installées à l'intérieur comme à l'extérieur.

Vous êtes une entreprise, une municipalité ou un organisme et vous envisagez l’installation de bornes de recharge pour permettre à vos employés de recharger leur véhicule électrique? Vous pourriez être admissible à une aide financière dans le cadre du programme Branché au travail.

Lors de plus longs déplacements

La recharge d’un véhicule peut également se faire dans certains lieux publics.

On dénombre actuellement au Québec plus de 1 250 bornes de recharge publiques, appartenant à divers réseaux et installées devant des hôtels, restaurants, magasins, stationnements municipaux, concessionnaires, aires de services, etc. Le réseau de recharge publique au Québec continue de s’agrandir au fil des semaines!

Depuis l’automne 2014, l’installation de plusieurs bornes de recharge rapide au Québec a bonifié considérablement l’offre de recharge existante. Il devient possible d’effectuer de plus longs déplacements beaucoup plus facilement, et cela devrait contribuer à accélérer l’adoption des véhicules électriques par les entreprises et les particuliers.

Divers sites Internet et applications mobiles permettent à un conducteur de véhicule électrique de vérifier l’emplacement des bornes de recharge accessibles tout le long de son trajet ainsi que leur disponibilité en temps réel. Consultez la page Recharge dans les lieux publics à ce sujet.

Portail gouvernemental

© Gouvernement du Québec, 2011